Accueil
Lire l'étiquette énergetique du DPE
Faire des economies d'énergie selon le DPE
Simulateur rapide du DPE d'un logement
Consommation énergétique selon le DPE
Pièges et arnaques d'un mauvais DPE
Simulateur de consommation énergétique a partir du DPE

Estimer un DPE rapidement et éviter les pièges d’un DPE bâclé voire frauduleux.

Les diagnosticiens immobiliers ont globalement une mauvaise réputation : DPE bâclés, notes surévaluées à la demande du client ou de l’agence, DPE réalisé par l’agence immobilière, DPE légèrement surévalués pour obtenir la lettre supérieure… Il existe de nombreux cas ou le DPE ne sera pas conforme à la réalité de la consommation énergétique du logement.

Cependant, il est possible de réaliser vous-même une estimation du DPE pour la comparer avec l’estimation faite par le professionnel. Attention, cette estimation ne pourra en aucun cas avoir une valeur légale au regard du DPE demandé lors de la vente ou de la location d’un logement, elle aura simplement pour but de savoir si le DPE fourni par le professionnel semble cohérent au regard du logement.

Solution 1 : la plus fiable : procurez vous l’ensemble des factures énergétiques des 12 derniers mois (Electricité, gaz, fuel…). Sous réserve que le logement était utilisé ces 12 derniers mois, c’est la meilleure façon de réaliser rapidement un DPE fiable. Sachez d’ailleurs, que c’est une des 2 méthodes que peut utiliser un professionnel pour réaliser un DPE (à l’aide de 3 ans d’historique de factures).

Solution 2 : Inspectez le logement : isolation des murs, des combles, ouvertures et mode de chauffage du logement et de l’eau chaude sanitaire. Ce sont les 5 points à examiner pour estimer la performance énergétique d’un logement.



Contrôler l’isolation des murs :
Contrôlez l’épaisseur des murs : épaisseurs du porteur (parpaings, pierres, briques…) et épaisseur de l’isolant (intérieur et/ou extérieur).

Attribuez une note :
BonIsolation d’au moins 10 cm sur la totalité des murs
MoyenIsolation partielle ou peu épaisse
MauvaisAbsence d’isolant


Contrôler l’isolation des combles :
Présence ou non d’un isolant et épaisseur Attribuez une note :
BonIsolation au sol des combles d’au moins 15cm
MoyenIsolation sur rampants peu épaisse
MauvaisAbsence d’isolant


Contrôler les ouvertures :
Matière (pvc, bois, aluminium), simple ou double vitrage, présence d’appels d’air. Attribuez une note :
BonMenuiseries récentes en pvc ou alu double vitrage
MoyenDouble vitrage, menuiserie en bois, pvc ou alu
MauvaisSimple vitrage, menuiserie en bois


Contrôler le mode de chauffage du logement :
BonPompe à chaleur (PAC)
Panneaux solaire
Poêle à bois à buches ou à granulés récent
Géothermie
Chaudière fuel air pulsé, chaudière au fuel a condensation
Chaudière au gaz à condensation
Chauffage électrique – radiateurs accumulateurs (briques réfractaires)
MoyenChauffage au bois ancien
Chaudière au gaz
Chauffage électrique – radiateurs à inertie
Chauffage électrique – radiateurs infrarouge
MauvaisChaudière au fuel
Chauffage électrique – panneaux rayonnants, radiants, à bain d’huile, soufflants ou halogènes


Contrôler le mode de chauffage d’eau sanitaire du logement :


Autres points de détail : rechercher d’éventuels courant d’air (VMC simple flux…)